Discussion autour de la table

Publié le 16 Août 2022

 

C'était un dimanche petit rassemblement familial chez notre fils pour fêter l'anniversaire de son plus jeune fils.

Atmosphère très détendue.

Conversation qui part dans tous les sens autour de la table. Chose que j'aime.

J'ai dû marquer à vie mes petits enfants. C'est vrai qu'ils ont baigné dans le conte. Le plus âgé  en a entendu, pour la première fois, dans le ventre de sa mère. 

En tous cas, même si lorsque nous discutons ensemble, nous ne sommes pas tout le temps d'accord, ils ont appris à réfléchir.

Oui, le conte sert aussi à ça.

Ils savent très bien qu'une fois qu'ils ont entendu un conte je n'en parle pas. Chacun se fait son opinion.

Donc, ce dimanche, je ne sais même pas de quoi il était question lorsque j'ai entendu la voix de Numéro 3 s'élever véhémente : Disney avec ses films a tué le conte !

Vous vous rendez compte.

Je n'ai rien dit, il a développé.

Bien  sûr, il est parti sur le collectage de contes. C'est vrai que le collectage nous renvoie à la vie d'avant, à la vie dans tous les pays, la vie de tous les jours.

C'est certain que nous, conteuses, avons entendu qu'il ne fallait pas que nous traumatisions les chères petites têtes blondes. Pourtant, le conte merveilleux est dur mais il transmet des valeurs.

Oui, il avait raison, Disney a édulcoré le conte même si avec Bambi ou Dumbo on a la larme à l'œil.

Si les parents savaient ce que nous demandent leurs enfants lorsque nous revenons dans une classe, ils ne voudraient plus de nous à l'école.  

Rédigé par entrebrumeetsoleil

Publié dans #Il était une fois

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonjour Pimprenelle,<br /> <br /> je trouve qu'à travers le conte on peut faire passer bien des choses. D'où des questions, des échanges.<br /> Merci Pimprenelle<br /> Bises
Répondre
P
C'est très rare qu'il y ait des questions. Mais parfois des échanges complètement déviés ! C'est très amusant les réactions.<br /> J'ai eu la question : comment fait on pour ne pas avoir de parents ? Pas pour rejeter les siens mais parce que la petite fille de mon conte n'en a pas, elle n'a pas de famille du tout.<br /> Bises
R
Ho mais tu as tout changé en présentation de blog cool tu met bien les choses en place. <br /> entendre les contes amène a la réflexion ce qui est bien dans le monde ou nous vivons même plus que nécessaire. bisous doux weekend
Répondre
P
Oui, mais je n'ai pas terminé. Il faut que je prenne un peu plus sur mon temps ! Et surtout que je farfouille un peu partout ce qui n'est pas trop mon truc.<br /> J'ai un peu tout à refaire ! Bazard, dans quoi je me suis lancée !<br /> Bonne nuit si tu t'y prépares.<br /> Gros bisous Renée
P
Merci à Églantine de nous avoir montré la voie… j’adore écouter les conteuses, et j’admire. Je suis lectrice, incapable de ne pas avoir de support, ça me rassure !<br /> Bonne journée<br /> Anne
Répondre
P
Merci d'être venue jusqu'ici.<br /> Si tu savais comme je te comprends.<br /> Le jour où j'ai décidé d'être conteuse, je ne me suis pas simplifiée la vie ! La boule au ventre, ne pas avoir de voix, ne pas dormir lorsque le conte est là et qu'il travaille. Mais quel bonheur aussi, alors ... on y retourne.<br /> N'empêche continue à lire.<br /> Bon week-end à toi.
Y
Conteuse dans une école, quel belle activité.<br /> Et lire un conte sans en dire la finalité, c'est laisser le libre arbitre à nos têtes blondes.<br /> Ceci n'empêche pas de les laisser s'exprimer.<br /> Et Disney qui tue les contes, un beau sujet de réflexion.<br /> Je viens de chez E-Lilas, elle nous a proposé le lien avec vous.<br /> Amic@lement. Yann du côté de Strasbourg.
Répondre
P
Merci Yann du côté de Strasbourg.<br /> Je conte. Je ne lis pas. Enfin pas lorsque je conte. Le conte, c'est sans livre. Il n'y a que le support de la voix.<br /> Par contre, je lis aussi en école ou collège pour inciter les élèves à prendre un livre et prendre l'habitude de la lecture fluide ce qui est assez difficile pour certains.<br /> Je peux parler conte pendant ... des heures.<br /> Au fait, je ne conte pas qu'en école.<br /> Que votre nuit soit étoilée.
J
Contente de te retrouver Pimprenelle , je crois que je ne reçois plus la newsletter . Je vais me réabonner <br /> Bonne journée <br /> Bises
Répondre
P
Il y avait un gros problème avec mon ancien blog APLN. Personne ne pouvait me lire à loins de forcer le barrage ! Comme je te l'ai dit, je n'avais plus rien de toi.<br /> Bonne sirée Jazzy